LE PROCÈS DE DAVID BAAZOV L’EX PATRON D’AMAYA GAMING REPORTÉ POUR AVRIL

Share!Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Le procès pour délit d’initié de David Baazov, ancien PDG d’Amaya Gaming, maintenant connu comme Groupe Stars, a été reporté pour la mi-avril. Le procès qui devrait commencer lundi 26, mais toutefois, le juge Salvatore Mascia a renvoyé l’affaire pour le mois d’avril. L’équipe juridique de Baazov voulait que le procès soit retardé.
L'affaire David Baazov poursuivi pour délit d'initié reporté pour avril 2018

Initialement, l’affaire aurait dû débuter au mois de novembre de l’année dernière, mais l’équipe juridique de Baazov a reçu les preuves contre leur client des procureurs qu’en septembre. Cela ne leur a pas permis de préparer la défense de leur client. Le disque dur contenait plus de 10 millions de documents. À l’heure actuelle, la raison de ce renvoi est dû au fait qu’ils ont besoin encore plus de temps pour examiner toutes les preuves qui leur ont était remises l’an dernier par les procureurs.

La date du procès est maintenant prévue pour le 16 avril 2018 pour ainsi donner plus de temps à l’équipe juridique de Baazov pour passer en revue les documents.

Avant ce jugement, le 17 octobre 2017, les avocats de Baazov ont déposé une requête en sursis pour obtenir l’abandon des accusations. Toutefois, le juge Salvatore Mascia, de la Cour de Québec, a rejeté la requête et a accepté de reporter le procès.

Le remède qui s’imposait est d’accorder un délai supplémentaire d’un mois au défendeur.

BAAZOV POURSUIVI POUR DÉLIT D’INITIÉ

En mars 2016, David Baazov a été inculpé de 23 chefs d’accusation pour délit d’initié avec ses collègues Yoel Altman et Benjamin Ahdoot. L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) avait mené une enquête sur la transaction qu’Amaya avait réalisée pour racheter le groupe Oldford. Oldford Group était le propriétaire des sites de poker en ligne PokerStars et Full Tilt Poker.

Il est allégué qu’ils ont influencé la vente en utilisant des informations privilégiées qui allaient affecter le prix du marché d’Amaya.

En août 2016 Baazov a démissionné en tant que PDG d’Amaya et dans les mois qui ont suivi, il a vendu ses actions à la société. Il voulait acheter l’entreprise. Cependant, il a omis de le faire, et c’est alors qu’il a pris la décision de vendre ses actions.

LE DÉROULEMENT DU PROCÈS

Si le procès commence à la date fixée maintenant, on estime qu’il faudra environ 70 jours pour que la procédure se déroule. Cela ne s’applique que si le rythme de la procédure se tient quatre jours par semaine, ce qui signifie que le procès doit avoir lieu en septembre de cette année.